lundi 8 décembre 2008

Pour se rechauffer, rien ne vaut un bon mijoté : un boeuf bourguignon ça vous dit ?

Non, je ne suis pas du genre à rentrer à 18h30 et à me lancer dans la préparation d'un bœuf bourguignon ; je suis une azimutée de la casserole mais pas à ce point là. Je m'y suis prise la veille, voyons !
Avec les températures qui ne font que baisser, un bon plat mijoté et de plus un lundi soir (grand soir de flemme général) serait le bien venu.


Donc pour une cocotte bien garni, il vous fait :
* 1.5 kg de bœuf (à braiser : gîte, paleron...)
* 3 carottes
* 1 oignon
* 1 petit branche de céleri
* 3 gousses d'ail
* 100 gr de farine
* 1 bouquet garni (thym+queue de persil+laurier emmaillotés dans du vert de poireau)
* 50 cl de vin rouge
* 1 l de fond de veau
* gros sel + quelques grains de poivre noir

Normalement, le ragoût s'accompagne d'un garniture dite "bourguignonne" composée de poitrine de porc coupée en dés et sautée à l'huile, de champignons de paris escalopés et sautés dans la graisse des lardons et de petits oignons glacés à brun. Mais franchement pour un repas de semaine et surtout pour les enfants, la totale faisait un peu lourd pour la digestion....que cela ne vous empêche pas de réaliser la vrai version de ce plat... c'est une véritable tuerie, oups !!!

On se lance : commencez par couper votre pièce de viande en morceaux réguliers, puis réservez.
Épluchez et rincez tous vos légumes. Coupez les carottes en tronçons car je désire les conserver en légumes d'accompagnement.
Taillez l'oignon et le céleri en petits dés, confectionnez le bouquet garni et conservez les gousses dégermées entières.

Dans une cocotte en fonte de préférence, faîtes rissoler la viande de chaque côtés jusqu'à ce qu'elle soit bien dorée puis ajoutez la garniture aromatique et faîtes-la suer quelques minutes.
Singer avec la farine (saupoudrez de farine) et remuer bien afin qu'elle enrobe tous les ingrédients. Mouiller avec le vin rouge puis laissez évaporer l'alcool et versez le fond de veau à hauteur des ingrédients.
Ajoutez enfin l'ail, le bouquet garni, le poivre et le sel.
Placez la cocotte dans un four à 200° pendant 2h à 2h30 et veillant à remuer de temps en temps afin que la sauce n'attacher dans le fond.
Vous pouvez également cuire ce ragoût sur le gaz mais je préfère la douceur de la cuisson au four.
Une fois cuit, vous pouvez décanter votre sauce en retirant vos morceaux de viande et en passant votre sauce au chinois ; mais je préfère tous servir, de plus ma garniture aromatique a fondu dans la sauce...faîtes comme il vous plait, ce sera tout aussi bon!

Évidemment, je ne vous dirais pas de servir immédiatement car dans les règles de l'art, un bœuf bourguignon est meilleur lorsqu'il a été réchauffé, tout doucement...plusieurs fois !!! Donc, patienter jusqu'au lendemain avant de le savourer accompagné de pommes de terre à l'anglais (cuire tout simplement dans de l'eau salée) ou de tagliatelles.

2 commentaires:

Julie a dit…

moi pour ce genre de plat je suis toujours partante =) ca me rappelle mon grand pere... a nostalgie quand tu nous tiens =)

Farah a dit…

J'adore les plats mijotés!
En plus, avec le froid qu'il fait en ce moment... j'en veuuuuxx!!! ;)